Le chat de la rue des Bleuets

Un jour, un chat s’est assis devant ma porte. Le jour suivant, il est revenu pour faire le tour de l’appartement. Très rapidement, il a décidé de s’installer sur mes genoux. J’ai cherché d’où il venait : je l’ai amené chez une vétérinaire pour savoir s’il était pucé et j’ai collé des affichettes dans le quartier. J’ai appris qu’il séjournait habituellement dans une maison de la rue des Bleuets et que la famille était en vacances. Le chat se débrouillait, il allait et venait le longs des murets, de jardins en jardins, de toits en toits, de maisons en maisons. Avec sa petite frimousse curieuse et ses miaulements insistants, il amadouait facilement le voisinage pour se nourrir, et, tous les soirs, il revenait dormir sur un coussin ou sur mes vêtements. Finalement, il est resté plusieurs mois.